AMON-RÊ, DIEU ÉGYPTIEN

      Sa véritable forme est celle d’Amon. Il prend les titres d’Amon-Rê (dieu égyptien) lorsqu’il est dans toute sa gloire.

Un des 8 dieux majeurs

du panthéon égyptien

Amon-Rê et la Déesse Mout – Ramesseum – XIXe dynastie

Amon-Rê

 

Dieu le plus important de la mythologie égyptienne.

 

      Malgré son nom, sa véritable forme est celle d’Amon. Ainsi il prend les titres d’Amon-Rê lorsqu’il est dans toute sa gloire. Son lieu de culte principal est dans la ville antique d’Ouaset, ou Louxor (Thèbes) mais surtout à Karnak, le temple le plus riche du pays. Si bien que son nom dépassa vite la zone d’influence de la ville car le pays entier l’adora.

      Le dieu Amon, « le caché » apparaît comme un dieu souverain. Certaines légendes racontent que par sa semence, il fertilisa le cosmos. Il avait la peau bleue car sa chair était constituée de lapis-lazuli, pierre magique par excellence. Sous la XVIIIe dynastie, il fut associé à Rê, dieu solaire d’Héliopolis.

      Son oracle à Siwa, eut une popularité grandissante. Alexandre le Grand s’y rendit pour savoir s’il était le fils d’Amon. Le dieu était pour le Macédonien Zeus, Ammon-Zeus ou Ammon. L’oracle a failli périr par une armée envoyée d’un roi perse mais elle a disparue dans le désert immense (un des plus dangereux du monde).

Amon-Rê

      Les temples nubiens sont souvent édifiés à la gloire d’Amon-Rê et il paraîtrait que le roi divin aurait été vénéré encore après le culte d’Isis, dans la même oasis sans doute, jusqu’à l’Islam.

      D’après Amon-Rê et Mout, dieux de Thèbes, groupe statuaire dédicacé par Mérymaât, vers 1550 – 1069 av J.C, Nouvel Empire, Égypte ancienne.

Retrouvez:

 

 

et

 

Retrouvez des focus et anecdotes de l’Egypte ancienne sur notre blog:
histoire-et-civilisations-anciennes.blog/egypte-ancienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *