Gortyne 2/2

Gortyne : la Crète cyrénaïque.

      Désespérément à la recherche de la plus grande partie des ruines de la cité de Gortyne, nous sollicitons l’aide du gardien. D’un geste vague il nous indique l’autre côté de la route. Une forêt nous bouche la vue. En réponse à nos regards étonnés, le gardien nous explique qu’il suffit de traverser. Ce n’est pas loin. Nous voilà partis. Nous traversons la route et pénétrons dans une oliveraie. La canopée laisse à peine apercevoir le ciel redevenu bleu limpide. À défaut d’indications, nous avançons au hasard. Nous nous frayons avec difficulté un chemin à travers les sous-bois, denses par endroit. Nous découvrons des fragments de colonnes prises dans les troncs d’oliviers centenaires. Puis, un peu plus loin une clairière avec des blocs sculptés à moitié enfouis dans la terre. Il y a de l’espoir !

     Au loin résonne le roulement sourd du tonnerre. Des nuages noir s’amoncellent dans le ciel d’une ahurissante rapidité. L’air est lourd. L’atmosphère semble soudain menaçante. Pourtant, nous n’allons pas abandonner maintenant ! Et soudain apparaissent les premiers vestiges antiques.

      Envahis par la végétation se dévoilent des morceaux de murs, des fragments de colonnes, un autel trapézoïdal et une statue décapitée. Nous avançons avec difficulté. J’ai l’impression de faire une vraie exploration. Enfin, nous tombons sur un antique chemin empierré qui mène droit vers… une barrière derrière laquelle se trouvent les vestiges les plus importants en cours de fouilles. Des colonnes à profusion, des ruines de temples, de thermes, du prétoire…. Hélas, ils nous sont interdit d’accès.

     Nous rebroussons chemin. Un éclair déchire le ciel. Le tonnerre se rapproche. Nous accélérons la cadence. Les jambes et les bras égratignés par les branches, les yeux pleins d’images, nous quittons Gortyne à l’instant où les premières gouttes tombent. 

Juin 2011. Extrait de la série TAPIS MAGIQUE – Terre des Dieux.

Texte et photo: Annette Rossi

L’univers d’Annette Rossi sur son site: https://annetterossi.fr
Et sur Facebook : https://www.facebook.com/annette.rossi.353

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *