Le sarcophage d’Haghia Triada

      Le sarcophage d’Haghia Triada fut probablement destiné pour un prince aux alentours de 1400 avant Jésus-Christ. Cependant, deux squelettes reposaient dans la cuve accompagnés d’un rasoir en bronze, un bol en serpentine, un coquillage de triton et des fragments d’une figurine féminine.

     Il s’agit du seul sarcophage en pierre mis au jour en Crète, tous les autres étant en terre cuite. De forme simple, rectangulaire, au couvercle plat, il repose sur quatre pieds. Il est entièrement enduit de plâtre et décoré d’un riche décor polychrome. Son iconographie ; des éléments narratifs et des images symboliques, fournissent un témoignage précieux sur les cérémonies religieuses et les rites funéraires minoens. Rosettes, spirales et rubans se déroulent sur les quatre faces de la cuve. Un attelage de bouquetins, un char tiré par des griffons, des oiseaux en vol et scènes de sacrifices nous donnent une idée du niveau social élevé du défunt. On retrouve la double hache, le labrys, symbole de la civilisation minoenne, représenté également chez d’autres civilisations depuis l’âge de bronze.

     De nombreux labrys et leurs représentations furent découverts en Crète. De toutes les tailles et de toutes les matières, ce fut un outil du quotidien comme un objet rituel. Un bateau tiré par une figure masculine témoigne de la croyance des Minoens en un au-delà, de l’autre côté de la mer, le navire permettant au défunt de voyager.

     Le sarcophage d’Haghia Triada est exposé au musée d’Héraklion.

Juin 2011. Extrait de la série TAPIS MAGIQUE – Terre des Dieux.
Texte et photo: Annette Rossi

L’univers d’Annette Rossi sur son site: https://annetterossi.fr
Et sur Facebook : https://www.facebook.com/annette.rossi.353

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *