La société dans l’Égypte antique était très structurée, à l’image d’une pyramide sociale, dont le pharaon était le sommet. Celui-ci est l’incarnation même d’Horus. L’organisation administrative d’alors a permis aux Égyptiens anciens de soulever des montagnes. Ils ont réussi à bâtir des pyramides monumentales et des temples grandioses, ainsi que de contrôler un vaste territoire. De ce fait l’Égypte ancienne est à certaines périodes de son histoire, un des premiers empires de l’Antiquité.

Ramsès II à Louxor
Pyramide sociale égyptienne

Organisation le pyramide sociale de l’Egypte antique

      Les pyramides sont en fait un tombeau, qui élevaient le pharaon dans l’au-delà vers les cieux et les dieux. Mais très certainement que leur concept dépassait cette vision physique pour les Égyptiens. Ainsi, il est très probable qu’ils voyaient également leur société comme cela. Où tous sont liés dans un projet et une vision commune, une cohésion qui aboutie à une société prospère, qui élèvera des monuments grandioses.

Le gouvernement et la religion étaient inséparables dans l’Égypte ancienne. Le pharaon était donc le chef de l’état et le divin représentant des dieux sur terre. De plus, la religion et le gouvernement apportent de l’ordre à la société par la pratique de cultes communs, la construction de temples, la création de lois, la fiscalité, l’organisation du travail, le commerce ainsi qu’avec la défense des intérêts du pays. Dans cette tâche immense, le pharaon était assisté par une hiérarchie de conseillers, de prêtres, de fonctionnaires et d’administrateurs. Ceux-ci étaient responsables des affaires de l’état et du bien-être du peuple.

Statue de scribe – Nouvel empire, 18ème dynastie, règne d’Amenhotep II (vers 1426-1400 av. J.-C.)
Cuisiniers égyptiens- XIIe dynastie – Museum de Berlin

Strates de la pyramide sociale égyptienne

      L’Égypte ancienne n’aurait pas pu atteindre d’aussi longues périodes de stabilité et déployer une telle grandeur sans la coopération de tous les niveaux de la population. Ainsi au sommet de la pyramide sociale de l’Égypte antique se trouve le pharaon. À côté de lui, se placaient les vizirs, les personnages les plus puissants de l’État et les chefs exécutifs de la bureaucratie. Sous eux se trouvaient les grands prêtres, suivis par les surveillants royaux (administrateurs) qui supervisaient les 42 gouverneurs des nomes. Qui eux suivaient également les ordres du pharaon. Au bas de la hiérarchie étaient les scribes, les artisans, les agriculteurs et les ouvriers.

Tombe de Menna, le scribe agricole du pharaon. Scène Battage du grain. -1422-1411
À lire également

TABLEAU CHRONOLOGIQUE DES PHARAONS ET DES DYNASTIES

L’histoire de l’Égypte pharaonique s’étend sur environ 3 000 ans…


Découvrez également des focus de l’Égypte ancienne sur notre blog dédié

Retour en haut