Allée des sphinx à l’entrée du temple de Karnak

Dromos dans l’Egypte antique

      Un dromos (chemin, en grec) est une allée, généralement bordée de sphinx, prolongeant, vers l’extérieur, l’axe d’un temple pour le relier à un autre édifice ou à un embarcadère du Nil.

Les plus célèbres sont :

  • Le dromos qui relie les temples de Karnak aux berges du Nil. Il mène donc au lac sacré et au canal qui rejoignent le Nil. Ainsi, les barques sacrées l’empruntaient, en particulier lors des grandes processions rejoignant Louxor au cours de la cérémonie d’Opet. Celui-ci est en effet bordé de quarante sphinx à corps de lion, certains portent une tête de bélier à cornes retournées, dits Criosphinxs ou Sphinx criocéphales, d’autres une tête humaine. Par ailleurs, celui-ci date de la XIXe dynastie. De plus, le site est inscrit au Patrimoine mondial par l’Unesco en 1979.
L’allée de sphinx à tête de bélier reliant le temple d’Amon et de Mout.

Dromos, allée de sphinx, suite

  • Le dromos rectiligne de 2,5 km qui relie le temple de Karnak au premier pylône du Grand temple d’Amon à Louxor. Ainsi, celui-ci est bordé de plus de 700 sphinx. Par ailleurs, il n’en subsiste que les deux extrémités, ainsi qu’un tronçon mis au jour au centre de la ville moderne. De plus, d’autres tronçons pourraient être ensevelis sous les habitations.
  • Le dromos précédant le temple d’Isis à Philæ, est bordé de deux colonnades réalisées par l’empereur Auguste.

  • Des sphinx à l’effigie d’Hatchepsout bordaient le dromos du temple de Deir el-Bahari.
À voir également:

Carte de l’Égypte et des Sites Antiques Principaux


À découvrir aussi, notre blog fait de focus et anecdotes sur l’Antiquité:

Retour en haut