Les Phéniciens

      Originaires de Phénicie, une région correspondant au Liban actuel, les Phéniciens sont un peuple de commerçants ayant marqué l’Antiquité. Ils sont nommés ainsi par les auteurs grecs. Les Phéniciens partagent une même langue, culture et croyances. Par ailleurs la Phénicie regroupe un ensemble de cités-États indépendantes telles Byblos, Sidon (Sayda), Tyr (Sour) ou Arwad pour les plus importantes. Cette prospère civilisation s’est développée pendant près d’un millénaire, allant de -1200 à 300 avant l’ère commune. Cependant la civilisation phénicienne trouve ses racines plusieurs siècles avant son affirmation véritable. Car dans la région qui l’a vue naitre, les grandes cités de Phénicie existent déjà au deuxième millénaire avant notre ère.

Carte de la Phénicie

Carte de la Phénicie

L’envolée de la civilisation phénicienne

      Les cités phéniciennes s’émanciperont grâce à de profonds chamboulements dans la région aux alentours de -1200. En effet, elles sortiront de la tutelle des grandes puissances régionales de l’époque que sont les Égyptiens et les Hittites. Dont la Phénicie était le théâtre militaire où s’exerçaient les rivalités de ces deux puissants voisins. Chacun voulant faire main basse sur les richesses de la région, spécialement sur le bois de cèdre, une matière première très recherchée.

Bas-relief montrant le transport de cèdres de Phénicie, du palais de Sargon II à Dur Sharrukin, en Assyrie (actuelle Khorsabad, Irak), v. 713–716 av. J.-C., Le Louvre.

Les Phéniciens, suite…

Profitant de cette liberté d’action et d’autonomie, les Phéniciens partent à la conquête de la Méditerranée notamment grâce au commerce. Où ceux-ci excellent. Ainsi, ils installeront des comptoirs et colonies dans tout le bassin méditerranéen, en Asie Mineure (Turquie), à Chypre, en Sicile, en Sardaigne, en Corse, puis en péninsule ibérique (Espagne) et aussi au Maghreb où ils fonderont la légendaire Carthage, en 814 avant notre ère.

Relief mural néo-assyrien représentant un navire phénicien descendant l’Euphrate, env. -700, Ninive, Irak. British Museum.

Les intrépides Phéniciens

~~~

      Après plusieurs siècles d’autonomie, les cités-États de Phénicie retomberont sous le joug de puissants Empires autour du VIIIe siècle avant notre ère. Par chronologie l’Empire assyrien, babylonien, perse, puis macédonien durant l’époque hellénistique et enfin sous domination romaine. Durant les premiers siècles de ces dominations, les cités de Phénicie semblent ne pas trop en pâtir la situation et poursuivent leurs implantations par-delà les mers. Ainsi ils fondent Carthage au IXe siècle avant notre ère. D’ailleurs le nom de la cité est issu du phénicien Qart-Hadašt qui signifie «Nouvelle ville». Du reste, celle-ci s’émancipera de ses grandes sœurs phéniciennes et engendrera même une nouvelle civilisation dès le VIe siècle avant notre ère. En effet, on la nommera dès lors la civilisation carthaginoise ou civilisation punique.

Photo ci-contre: Dishekel, pièce de monnaie phénicienne en argent, Byblos, IVe siècle av. J.-C..

L’héritage de la civilisation phénicienne

      Les Phéniciens, bons navigateurs et talentueux artisans, excellents commerçants nous lèguerons aussi un alphabet précieux. Que l’on appelle alphabet phénicien. Duquel est issu nombre d’alphabets de civilisations antiques de premier plan, tel l’alphabet grec puis l’alphabet latin des Romains ou celui araméen. Les Phéniciens demeurent une civilisation originale et marquante de l’Antiquité.

À lire aussi:

Les Carthaginois


Découvrez également notre blog fait de focus et anecdotes sur l’Antiquité:

Retour en haut