Le roi Narmer a joué un rôle crucial dans l’histoire de l’Égypte ancienne. En tant que premier pharaon de l’Égypte unifiée, il a régné pendant la période thinite, vers 3100 av. J.-C. Son règne est donc marqué par l’unification de la Haute et de la Basse-Égypte, un événement d’une importance historique extraordinaire. Dans cet article, nous explorerons la vie et l’héritage du pharaon Narmer, en examinant les preuves archéologiques et les découvertes qui ont contribué à notre compréhension de ce grand souverain.

La vie du roi Narmer

Origines de Narmer

      L’origine exacte de Narmer reste un sujet de débat parmi les égyptologues. Selon la tradition, il est né à Thinis, une ville située dans la Haute-Égypte. Cependant, des découvertes récentes suggèrent qu’il aurait pu être originaire de Hiérakonpolis, une cité importante plus au sud. Les preuves archéologiques, telles que la palette de Narmer et la massue, trouvées à Hiérakonpolis, renforcent cette hypothèse. Ces objets, bien qu’ils aient été déposés près de mille ans après son règne, témoignent de l’importance historique de Narmer.

Portait d’un roi, Ire dynastie, calcaire – Petrie Museum, Londres.
Filiation du roi Narmer

      La généalogie de Narmer est également sujette à interprétation. Selon certaines découvertes, Neith-Hotep, une reine de l’époque, aurait été son épouse et la mère de son successeur, Hor-Aha. Son nom a été retrouvé dans les tombes des rois qui ont suivi Narmer, suggérant un lien familial. Neith-Hotep était originaire de Basse-Égypte, et cette alliance entre les deux régions aurait pu renforcer l’unification du royaume. Cependant, de nouvelles inscriptions rupestres découvertes dans le Sinaï remettent en question cette identification, et l’histoire de Neith-Hotep reste encore à confirmer.

L’unification de l’Égypte

La palette de Narmer
La palette de Narmer, en schiste vert, 64 cm de haut – Env. 3100-3000 av. notre ère – Découverte à Hiérakonpolis. Musée égyptien du Caire. Wikimédia.

 

      La palette de Narmer est l’une des découvertes les plus importantes liées à ce pharaon. Sculptée dans une plaque de schiste vert, elle représente Narmer en train de vaincre un ennemi non identifié. Cette scène symbolise la conquête de la Basse-Égypte par Narmer et son unification avec la Haute-Égypte. Cette découverte archéologique est une preuve solide de l’importance historique de Narmer en tant que fondateur de l’Égypte unifiée. On y voit le pharaon porter successivement le symbole de la Haute et de la Basse-Égypte, la couronne blanche puis celle rouge. Elle montre également la volonté de Narmer de gouverner sur l’ensemble de l’Égypte, mettant ainsi fin à la division des Deux Terres. Par ailleurs, le nom de Narmer qui y est inscrit, sont les plus anciens hiéroglyphes égyptiens connus clairement identifiables.

Ci-contre: Nom du roi Narmer en hiéroglyphes

L’héritage du roi Narmer

L’identification avec Ménès

      Le pharaon Narmer est souvent identifié à Ménès, un roi légendaire présenté comme le fondateur de la première dynastie thinite. Bien que le nom de Ménès soit principalement utilisé dans les textes historiques ultérieurs, les preuves archéologiques révèlent des similitudes frappantes entre Narmer et Ménès. Les deux sont considérés comme les premiers rois de l’Égypte unifiée, et Narmer est quant à lui souvent considéré comme la figure historique correspondant au roi semi-légendaire Ménès.

L’Égypte unifiée

      Celle-ci intervient sous le règne de Narmer, qui a jeté les bases de l’un des plus grands empires et civilisation de l’Antiquité. Avant son règne, la vallée du Nil était divisée en plusieurs royaumes rivaux. L’Égypte unifiée est devenue le premier État territorial de la planète, avec une organisation politique basée sur des circonscriptions administrées par les représentants du roi. L’héritage de Narmer en tant qu’architecte de cette unification a jeté les bases qui ont permis à l’Égypte de prospérer et de se développer pendant près de 3 millénaires.

Synthèse

      Le pharaon Narmer est un personnage central de l’histoire de l’Égypte antique. En tant que premier roi de l’Égypte unifiée, il a joué un rôle crucial dans la création d’un État territorial et dans l’unification de la Haute et de la Basse-Égypte. Sa vie et son héritage sont attestés par des découvertes archéologiques, telles que la palette de Narmer, qui témoignent de son importance historique. Grâce à Narmer, l’Égypte est devenue une grande civilisation qui a marqué l’histoire de l’humanité.

À lire aussi:

Chronologie des dynasties et pharaons


À découvrir également, notre blog fait de focus et anecdotes sur l’Égypte ancienne:

Retour en haut